Warpaint: punk is not dead

6 Juil

Le punk a de beaux jours devant lui avec les filles de Warpaint. Elles sont 4, ont la trentaine, une dizaine d’année de travail de composition derrière elles, et pas mal de talent à revendre.

Les copines d’enfance qui ont monté le groupe en 1999 – Emily Kokal et Theresa Wayman – ont rencontré assez vite les deux autres musiciennes qui sont venues compléter le quatuor. Elles ont pris leur temps pour passer dans les studios de Los Angeles et sortir leur premier album « The fool », fin 2010. Entre temps, « Ashes to Ashes », version revue et corrigée du tube de David Bowie, avait eu le temps de redonner des éloges aux reprises.

Le style entre punk et rock alternatif, les voix profondes et l’univers mélancolique de Warpaint en font toute la singularité. Compositions qui mènent les mélodies à saturation et paroles intimistes contibuent sans doute à l’aspect addictif de leurs morceaux. Mais même en écoutant l’album en boucle depuis plusieurs jours, je n’arrive pas à trouver comment Warpaint a crée un son aussi hypnotique. Peut-être que ce qui ne s’explique pas s’écoute, je vous laisse apprécier…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :