Tag Archives: Pina Bausch

« Pina »: filmez, filmez, sinon nous sommes perdus

16 Avr

« Il y a des situations où on ne trouve pas les mots. Il s’agit de faire deviner. Alors reprend la danse »

Wim Wenders, filme ce qui émane d’une légende. Avec « Pina. Dansez, dansez, sinon nous sommes perdus », il révèle tout le sublime du travail de Pina Bausch, partie en 2009.

A travers les extraits de spectacles et les témoignages des danseurs de la compagnie de la chorégraphe – la Tanztheater de Wuppertal – il rend un hommage simple et impecablement réalisé à celle qui a laissé une trace indélebile dans le monde de la danse. La caméra capte la liberté du mouvement, la puissance qui s’en dégage et la sincérité des danseurs, lorsqu’ils évoquent en quelque mots ce que Pina Bausch a inscrit en eux. Wenders n’est pas moins talentueux dans les duos filmés dans les espaces naturels et lieux publics (fôrets, métro, rue…), mettant en lumière que la danse n’est ni une question de cadre ni une question de connaissance, et  peut alors imposer la beauté partout où elle le veut.

Emouvant donc, ce qui n’est jamais acquis quand l’art est filmé et non vécu « en live »… « Pina » laisse le spectateur admiratif.

Tant mieux ou tant pis: c’est un parti pris qui ne dépasse pas le paradoxe. Fascinant, le film n’en est pas moins frustrant: il n’explique pas, et n’explore jamais plus loin que ce que les extraits de spectacles donnent à voir. Il laisse entièrement planer le mystère sur la chorégraphe, sans confidences, interviews ou commentaires. Ses chorégraphies en disent assez? Sans doute, pour ceux qui ne connaissent pas tellement Pina Bausch ou qui n’aspirent qu’au plaisir visuel – quand ceux qui voulaient en savoir plus ressortiront sans satisfaction.

J’ai eu la chance d’être du bon côté, pour pouvoir saluer ce film qui révèle ce à quoi Pina Bausch a donné corps tout son travail: un amour absolu pour la vie, la liberté et les chocs de l’existence.

« Pina » de Wim Wenders, avec l’ensemble du Tanztheater Wuppertal – 1h46. En salle depuis le 6 avril.

%d blogueurs aiment cette page :